RMC

"Mon dernier contact avec ma sœur partie en Syrie ? C’était il y a une heure !"

Oncle de deux enfants retenus en Syrie, Amine Elbahi ne cesse d’interpeller Emmanuel Macron sur les réseaux sociaux, afin que son neveu et sa nièce puissent être rapatriés en France. Concernant sa sœur, radicalisée et dont le mari est mort pour Daesh, le juriste est moins clément. Même s’il est encore en contact avec elle, Amine Elbahi estime qu’elle doit être jugée et condamnée en France.

Sur le même sujet