RMC

"On lui retire puis on lui remet les tuyaux ! Vincent Lambert ne peut pas rester dans cette situation !"

La cour d’appel de Paris a ordonné le rétablissement des soins visant à maintenir en vie ce patient tétraplégique en état végétatif. Une décision que regrette Anasse Kazib.