RMC

Pénurie de main d'oeuvre... Notre auditeur Théo, viticulteur, est confronté à ce problème

Pénurie de main d'oeuvre : Les patrons doivent-ils payer plus ?


Notre auditeur Théo, viticulteur, est confronté à ce problème : "Les jeunes me disent que pour 1400 €, ils ne se lèvent pas !"

Sur le même sujet