RMC

Propos sur l'affaire Benzema: "C'est la plus mauvaise porte d’entrée pour avoir un débat sur le racisme." Fatima Aït Bounoua

Pour Fatima Aït Bounoua, professeur de français, ces propos sont « la plus mauvaise porte d’entrée pour avoir un débat sur le racisme. » Un débat intéressant mais « arriver par cette porte c’est la garantie d’avoir un débat sans fin. » estime-t-elle. L’affaire Benzema mobilise: Manuel Valls qui jugeait « que les conditions ne sont pas réunies », Eric Cantona qui juge que Karim Benzema et Hatem Ben Arfa n’ont pas été sélectionnés en raison de leurs origines et les sous-entendus de Jamel Debouzze « ils payent la situation sociale de la France ». Fatima Ait Bounoua en déduit « Manuel Valls, Eric Cantona, Jamel Debouzze, c’est que le sujet du racisme nous intéresse. On peut en parler mais pas par cette porte d’entrée. » insiste-t-elle. Pour Olivier Truchot, le débat n’a pas de sens. « Qui a t’il sélectionner pour pallier une blessure ? Adil rami, franco marocain (…) J’y vois seulement une stratégie d’avocat. »