RMC

Quand Pierre Arditi tacle Marine Le Pen

Convoquée mercredi 22 février par la police judiciaire, dans le cadre de l'affaire des assistants parlementaires FN au Parlement européen, Marine Le Pen avait refusé d'être auditionnée, dénonçant une "instrumentalisation de la justice". Pierre Arditi l’a gentiment taclée sur notre plateau, rappelant qu’il est paradoxal "pour quelqu’un qui décide que l’ordre doit être remis au gout du jour, elle est la première à ne pas se rendre à une convocation à laquelle elle devrait se rendre"