RMC

Julien Aubert: "Il y a d'autres enjeux. Si vous fermez 58 réacteurs, il y a 200.000 personnes qui travaillent dedans."

TALK : Le nucléaire : Stop ou encore ?

Sur le même sujet