RMC

Attentat de Nice : il n’y a pas de prix pour la vie de mon fils

Emilie Petitjean, présidente de l'association Promenade des Anges créée suite à l'attentat de Nice, était l'invitée d’Éric Brunet mardi. Elle raconte avoir refusé l’indemnisation du fond de garanti pour son fils décédé lors de l’attentat.

Sur le même sujet