RMC

Romain Bail, maire de Ouistreham: "On estime à 120 le nombre de migrants. C'est suffisant pour créer une psychose, des tensions et des conflits qui m'ont conduit à prendre cet arrêté de couvre-feu pour les mineurs."

Brunetmétrie 13h/14h : Violences entre migrants et jeunes de la commune à Ouistreham en Normandie. Ça suffit, les Anglais doivent prendre en charge les migrants qui souhaitent aller sur leur sol. 

Sur le même sujet