RMC

Des contrôleurs de bus obligés de compter les migrants présents à leur bord

Thierry Poullennec, ancien contrôleur de bus et actuel représentant CGT section des retraités des transports, est mécontent. Les contrôleurs des bus de la ligne 61, qui vont de Caen à Ouistreham, se voient désormais dans l'obligation de compter les migrants présents à leur bord. "C'est une demande de la Préfecture et du groupe Kéolis, explique-t-il. Aujourd'hui, nous demandons à ce qu'ils arrêter de faire faire ça aux salariés dont ça n'est pas la mission."