RMC

ING France: une cliente récupère ses 200.000 euros évaporés après la fermeture de la banque

À la clôture de son compte ING France, après l'arrêt des activités françaises de la banque, Claude, retraitée, avait perdu toute trace de ses 370.000 euros, disparus dans la nature. Après l'intervention des équipes de "RMC s'engage pour vous", elle a pu récupérer toutes ses économies.

"Tout a disparu". Il y a quelques jours, le témoignage de Claude, retraitée de 82 ans, nous avait émus. En mai dernier, la banque en ligne ING France, filiale de la banque nationale néerlandaise, a décidé de mettre fin à ses activités françaises, pour une clôture des comptes début août. À la fermeture de son compte, LCL, sa nouvelle banque, n'a jamais reçu le virement de son ancienne banque. Les économies de toute une vie, disparues dans la nature, soit 370.000 euros envolés. LCL avait enfin pu récupérer son plan d'épargne en actions, il y a trois semaines, soit 170.000 euros, mais il restait encore 200.000 euros introuvables.

Mais grâce à l'intervention de l'équipe de RMC s'engage pour vous, avant et surtout après la diffusion du sujet, le 17 octobre dernier, la somme a enfin été versée sur son nouveau compte bancaire. Il a fallu fortement insister auprès de la banque néerlandaise, mais c'est la fin d'un calvaire qui a duré cinq mois pour la retraitée. Interrogée ce jeudi, elle se dit "très soulagée": "Je suis à la retraite, quand il manque une grosse somme on tire la langue. Arriver à mon âge et dire que je ne peux pas payer, c'est pas possible pour moi. C'était un gros problème."

"Je suis contente de votre interview car c'est grâce à vous. Autrement, on n'aurait jamais pu récupérer mes fonds."

ING continue de se défausser sur un problème de succession

La question maintenant est de savoir où était cet argent et pourquoi il était bloqué. La réponse est par contre toujours un grand mystère. ING continue de se défausser sur un problème de succession. Sauf que Delphine, la fille de Claude, est formelle: jamais ING n'avait informé sa mère de ce souci de succession, lié au décès de son époux.

Elle dénonce l'absence de service client chez ING: "On n'arrivait pas à avoir ING. Avec votre intervention on les a eus quatre fois en l'espace d'une semaine. C'est un dossier qui aurait pu être réglé depuis très (très) longtemps s'ils avaient daigné répondre au téléphone", note Delphine qui trouve "hallucinant" de devoir faire appel aux médias pour régler ce genre de problème. Finalement, c'est la directrice de la communication d'ING qui a fini par appeler Delphine et sa mère, Claude, pour fixer un rendez-vous avec un conseiller bancaire. La situation s'est, ensuite, très vite débloquée.

Des milliers de clients attendent toujours

Mais certains anciens clients d'ING attendent toujours. Après le témoignage de Claude, il y a dix jours, l'équipe de RMC s'engage pour vous a reçu de très nombreux mails pour signaler une situation similaire. Sur les 500.000 clients de la banque en France, au moins 10.000 se retrouve face à ce même problème: ils n'ont pas récupéré leur argent avec la fermeture de leur compte en banque.

L’association de consommateurs France Conso Banque est en train de monter une action collective contre ING. Son président dénonçait, il y a dix jours sur RMC, "un désordre absolument indescriptible avec une maltraitance des clients qui est assez alarmante: blocage de comptes, fonds perdus, comptes-titres entre deux banques, contrats d'assurance-vie sur lesquels on ne peut plus intervenir. C'est un florilège de problèmes." Les clients concernés par une tel problème ont jusqu'au 15 décembre pour rejoindre cette action via le collectif “les orphelins d’ING”. Au moins une centaine de clients s'est déjà manifesté.

RMC s'engage pour vous : Pour contacter notre cellule, écrivez à l'adresse rmcpourvous@rmc.fr

Elise Denjean avec Maxime Martinez