RMC

Retraites: l'emploi des seniors au cœur des discussions

Un rapport sur le maintien des seniors dans l'emploi est remis ce mardi à Edouard Philippe dans le cadre des discussions sur la réforme des retraites. En toute fin de carrière, les 60-64 ans sont seulement 30% à travailler, contre plus de 45% pour la moyenne européenne.

Pendant 25 ans, Claude a été cadre dans la grande distribution. Agé de 52 ans, très expérimenté, il a été remercié quasiment du jour au lendemain: "Je coûtais trop cher, très clairement. Je sais aussi que je n’étais pas trop malléable, Et donc, quand on a plus de 50 ans, dans une entreprise, on n’a peut-être pas les mêmes envies, on a besoin de plus de sens, de plus d'objectifs. On a nos convictions aussi".

"Les seniors sont la mémoire vivante de l'entreprise"

Mais pour certains chefs d’entreprises, les seniors sont un atout pour l’emploi, c’est le cas de Samuel qui dirige 400 salariés:

"Depuis quelques années et vu la difficulté qui est la nôtre de recrutement, on s’aperçoit aussi qu’avoir en son sein des personnes d’expérience et de qualité, c’est aussi un plus pour l’entreprise, cela permet une meilleure stabilité. C’est, si j’ose dire, la mémoire vivante de l’entreprise, et cela de nos jours, avec les valeurs que l’on doit promouvoir auprès de nos clients, c’est quelque chose de central, ça vaut de l’or, c’est une pépite!"

Et selon ce patron qui est également président régional de la CPME, la Confédération des petites et moyennes entreprises: "Pour favoriser l’emploi des seniors, il faudrait une l’exonération des charges patronales pour les plus de 57 ans".

Jean-Wilfried Forquès (avec P.B.)