RMC

General Electric supprime plus de 1.000 emplois en France: le président du conseil départemental évoque “une connivence entre Emmanuel Macron et directeur de General Electric"

Le choc pour les salariés de General Electric en France: le géant américain confirme envisager la suppression de plus de 1000 postes en France (1050 exactement) en grande majorité à Belfort. Cette décision intervient moins de 48 h après les élections européennes. Pour Florian Bouquet, président du conseil départemental du territoire de Belfort, ce n'est pas une coïncidence.