RMC

Hong Kong est entré dans sa huitième semaine de contestation

Le mouvement est parti du rejet d'un projet de loi, désormais suspendu, qui visait à autoriser les extraditions vers la Chine. La police a tiré dimanche du gaz lacrymogène et des balles en caoutchouc pour disperser des manifestants, sortis par dizaines de milliers dans la rue, malgré les interdictions.