RMC

Mort de Karl Lagerfeld: sa chatte Choupette va hériter de sa fortune (ou presque)

Mort de Karl Lagerfeld: sa chatte Choupette va hériter de sa fortune (ou presque)

Mort de Karl Lagerfeld: sa chatte Choupette va hériter de sa fortune (ou presque) - RMC

La chatte Choupette de Karl Lagerfeld héritera-t-elle de sa fortune? Le couturier allemand avait pris des dispositions pour tout lui léguer.

Avant même la mort de son maître, Choupette était déjà une "fille riche", selon les propres mots de Karl Lagerfeld.

Avec 126.000 abonnés sur son compte Instagram, des contrats pub qui lui ont rapporté 3 millions de dollars, deux dames de compagnie, un garde du corps, un service de plats en argent: ce chat n'est pas tout à fait comme les autres.

Et Choupette pourrait désormais ronronner encore plus fort: le couturier, disparu mardi à l'âge de 85 ans, qui n'était pas marié et qui n'avait pas d'enfant, s'était promis de lui transmettre sa fortune.

"Choupette est une fille riche. Elle a sa propre petite fortune. S'il m'arrive quelque chose, la personne qui s'en occupera ne sera pas dans la misère" confiait sur France 3, le "Kaiser" de la mode. Le couturier a expliqué plusieurs fois qu'il n'avait pas touché aux sommes rondelettes (plus de 3 millions d'euros, selon diverses sources) que Choupette aurait générées en participant à des publicités.

"La personne qui s'en occupera ne sera pas dans la misère"

Pourtant, en droit français comme allemand, un animal ne peut pas hériter ni avoir de compte bancaire. Il n’a pas de capacité légale, ce n’est pas une personne. Mais vous pouvez procéder à ce qu’on appelle en France un legs à charge ou bien des fiducies en Allemagne. Concrètement, vous léguez votre fortune à une personne physique ou bien à une personne morale, comme une association, à condition qu’elle s’occupe du bien-être de votre animal.

C’est ce qu’a fait Karl Lagerfeld pour Choupette qui pourra donc profiter de sa fortune jusqu’à sa mort. 

Aux Etats-Unis, les choses sont encore plus simples: au pays où l’on peut déshériter ses enfants, il n’y a aucun problème pour léguer son patrimoine à son animal.

Vous connaissez peut-être Bubbles, le chimpanzé de Michael Jackson, à la tête de 2 millions de dollars, Gunter IV, le chien d’une comtesse, 372 millions de dollars, la poule Gigoo d’un ancien journaliste, 10 millions. L’animatrice Ophra Winfrey a aussi prévu de léguer 30 millions de dollars à ses 5 chiens.

Les exemples ne manquent pas, à tel point que des maisons de retraite pour animaux se multiplient aux Etats-Unis. Comptez 4.500€ par mois pour s’occuper de votre chien ou de votre chat après votre mort...

Matthieu Rouault avec Xavier Allain