RMC

Afghanistan: course contre la montre pour évacuer les derniers français et afghans alliés de Kaboul

Plus que deux jours pour procéder aux dernières évacuations de Kaboul après le refus des talibans d'octroyer un délai supplémentaire.

Malgré un mini-sommet du G7 convoqué spécialement pour évoquer la question afghane, Joe Biden n'a pas répondu à l'appel de ses alliés européens, France en tête, qui demandaient quelques jours supplémentaires pour pouvoir procéder à davantage d'évacuations. 

Déjà 2.000 personnes environ (dont 1.500 Afghans) sont arrivées sur le sol français ces derniers jours. Sans présence américaine pour sécuriser l'aéroport de Kaboul, la France n'a donc plus que deux jours pour évacuer les derniers Français présents sur place et les Afghans menacés.

Ensuite, le niveau de sécurité autour de l'aéroport de Kaboul va progressivement diminuer

Un retrait des troupes américaines le 31 août, ca veut dire un arrêt des évacuations françaises jeudi soir ou vendredi matin au plus tard, précise t-on à Matignon.

Car ensuite, le niveau de sécurité autour de l'aéroport de Kaboul va progressivement diminuer et il faut laisser le temps à l'ambassade de France qui organise les évacuations à deux pas du tarmac de plier bagages. Un délai de 4 à 5 jours incompressibles selon plusieurs sources gouvernementales.

"D'ici là, on ramènera en France le plus de monde possible", confie un conseiller du Premier ministre. Peut-être 500 personnes au rythme de 3 ou 4 rotations françaises par jour entre Kaboul et Abu Dhabi.

S'il ne resterait qu'une soixantaine de Français à Kaboul, des milliers d'Afghans qui ont demandé une protection de la France attendent toujours d'être évacués. Ils ne pourront donc pas tous embarquer pour Paris avant que les Talibans ne reprennent le contrôle de l'aéroport.

>>> A LIRE AUSSI - "J'ai perdu mon travail, je n'ai pas d'argent, je ne peux pas sortir": sur RMC, une journaliste afghane coincée à Kaboul appelle à l'aide

Pierrick Bonno (avec J.A.)