RMC

Afghanistan: tensions autour de la date limite de fin des évacuations

Réunion du G7 ce mardi autour de la crise en Afghanistan. La date de fin des évacuations sera notamment au menu alors que les forces étrangères en Afghanistan doivent normalement quitter le pays au plus tard le 31 août.

Joe Biden a évoqué ce week-end la possibilité de prolonger la présence américaine à l'aéroport de Kaboul. Une décision doit être prise dans les prochaines heures.

Paris et Londres réclament de leur côté la poursuite des évacuations après le 31 août. Refus catégorique des talibans qui ont promis hier "des conséquences" si cette date était repoussée.

Le pont aérien mis en place par la France pour exfiltrer de Kaboul des Afghans voulant échapper aux talibans s'achèvera jeudi si les États-Unis se retirent comme prévu d'Afghanistan le 31 août, a déclaré mardi un haut diplomate français.

Environ 16.000 personnes ont été évacuées de Kaboul en 24 heures via 61 avions a indiqué le Pentagone lundi. 

Il reste des dizaines de milliers d'Afghans et d'expatriés à évacuer sur le tarmac

Des milliers de personnes se massent toujours aux abords de l'aéroport de Kaboul pour tenter de quitter le pays. Un garde afghan a été tué et trois personnes blessées lundi lors d'échanges de tirs avec des assaillants non identifiés.

Alors que les évacuations des ressortissants et des Afghans menacés par les talibans se poursuivent, le délai du 31 août paraît intenable et les dirigeants du G7 semblent dans l'impasse.

Il reste des dizaines de milliers d'Afghans et d'expatriés à évacuer sur le tarmac de l'aéroport international de Kaboul, zone de chaos d'où s'échappent des hurlements d'enfants épuisés et des tirs parfois mortels.

Des difficultés d'accès à l'aéroport sous contrôle américain

Ces derniers jours, les rotations des avions militaires s'accélèrent les Etats-Unis ont procédé à un nombre d'évacuations record lundi, cela ne suffira pas pour évacuer tout le monde à temps alerte l'Union européenne.

La France, le Royaume Uni et l'Allemagne notamment, demandent un délai supplémentaire pour garder l'aéroport ouvert après le 31 août. Les Etats-Unis hésitent encore, face aux menaces des talibans, la Maison Blanche devrait décider d'ici ce mardi soir si elle prend le risque de repousser la date butoir.

Et les autres? Difficile à dire. Les évacuations se font "au compte-gouttes" se plaignent les membres diplomatie française qui dénoncent des difficultés d'accès à l'aéroport sous contrôle américain, "principal souci" actuellement.

>>> A LIRE AUSSI - Des Afghans rapatriés en France surveillés: "Changer de camp en Afghanistan, c'est arrivé fréquemment"

La rédaction avec AFP et N.T.