RMC

Evacuation de Donetsk: l'Ukraine a-t-elle définitivement perdu le Donbass?

Si certains spécialistes estiment que la région du Donbass pourrait être conquise dans les prochaines semaines, le colonel Jean-Paul Paloméros assure quant à lui que "les forces armées ukrainiennes seront plus à même" de défendre Donetsk avec l'évacuation des habitants demandée par le président Zelensky.

"Sauver un maximum de vies". C'est l'objectif affiché par le président ukrainien en exhortant samedi les 200.000 civils habitant Donetsk à quitter la région. Et pour cause, les forces armées russes bombardent régulièrement cette partie du Donbass, territoire situé à l'est du pays.

Ca n'est pourtant pas le signe que ce bassin industriel tombera prochainement aux mains des Russes pour l'ancien chef d'état-major de l'armée de l'air Jean-Paul Paloméros qui y voit plutôt une décision "sage" de la part de Volodymyr Zelensky.

Une décision "sage"

Invité de RMC ce lundi matin, il a expliqué qu'il "faut voir ça avec les responsabilités que doit assumer le président Zelensky: d'abord la souveraineté territoriale de son pays, en résistant à l'avance des Russes, et d'un autre côté, la sécurité de ses concitoyens et en particulier de ceux qui sont dans le Donbass et l'oblast de Donetsk qui est sous pression".

C'est donc une décision "sage", puisque les habitants de la région "sont aussi des cibles, des otages en quelque sorte". S'ils évacuent, "les forces armées ukrainiennes seront plus à même de défendre cette ligne dans le Donbass" a ajouté Jean-Paul Paloméros.

Des armements occidentaux continus?

Par ailleurs, l'ancien chef d'état-major a rappelé que l'armée russe "avance très doucement" et que l'armée ukrainienne "reçoit des armements occidentaux très efficaces", même si chaque morceau de territoire perdu "sera extrêmement difficile à regagner".

Jean-Paul Paloméros a alors appelé les pays occidentaux à continuer à fournir des armes à l'Ukraine.

"Ce qui a été fourni en premier lieu par les Américains et des pays européens est de nature à aider les ukrainiens mais la guerre s'installe dans la durée et nous aussi Occidentaux il faut qu'on s'installe dans la durée dans l'aide qu'on donne aux Ukrainiens en termes d'armement et dans tous les domaines", comme "les dons", a-t-il estimé.

"Une annonce dans les prochaines semaines"

Mais d'autres spécialistes ne sont pas du même avis concernant l'avenir du Donbass.

"Les Russes ont déjà quasiment récupéré la totalité du Donbass, on peut s'attendre à une annonce dans les semaines qui viennent sur la conquête définitive" de la région, a déclaré le colonel Peer de Jong sur RMC.

L'armée russe a notamment ciblé ces derniers jours les villes de Bakhmout et Kramatorsk. Elles sont "des étapes" pour "conquérir totalement le Donbass", selon le colonel Jérôme Pellistrandi, qui craint des "pertes très importantes".

Les frappes russes sur les villes de la région font déjà pratiquement tous les jours des victimes dans la population civile.

Emilie Roussey