RMC

Guerre en Ukraine: l’Union européenne va geler les avoirs de Poutine et Lavrov

Selon l’AFP, les 27 États membres de l’Union européenne ont trouvé un accord pour geler les avoirs de Vladimir Poutine et Sergei Lavrov, après l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

C’est la première étape des sanctions européennes et elles portent personnellement sur les dirigeants russes. Selon l’Agence France-Presse, un accord a été trouvé par les 27 États membres de l’Union européenne pour sanctionner directement le président russe, Vladimir Poutine et son ministre des affaires étrangères, Sergeï Lavrov, par le gel de leurs avoirs.

"Le Conseil européen a acté des sanctions inédites en Russie et Biélorussie, elles concerneront aussi des personnalités russes", a déclaré Emmanuel Macron dans un message lu aux assemblées parlementaires, ce vendredi.

Des sanctions qui auront un prix pour les Européens

La mesure avait été évoquée pendant le sommet européen extraordinaire jeudi à Bruxelles et a été ajoutée ce vendredi au paquet de sanctions que les ministres des Affaires étrangères vont mettre en œuvre, ont indiqué des sources européennes à l'AFP.

Le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, a annoncé que "de nouvelles sanctions contre les institutions financières russes" sont en préparation. "Les sanctions auront un prix pour les économies européennes, mais nous sommes prêts à payer ce prix" a-t-il ajouté.

L'Allemagne et l'Italie étaient contre

L'Allemagne et l'Italie ont levé les réserves opposées pendant le sommet à cette proposition soutenue par un grand nombre de dirigeants européens, ont précisé deux responsables.

Les Européens ont en outre décidé de supprimer la faculté de voyager sans visas dans l'UE pour les porteurs de passeport russe de service dans le train de sanctions approuvé par les 27 jeudi soir.

Maxime Martinez avec AFP