RMC

Jihadistes français arrêtés en Syrie: "Ils ne se sont pas rendus pacifiquement"

Khaled Issa, représentant du Kurdistan syrien était l'invité de Bourdin Direct ce jeudi. Selon lui, 1.300 terroristes ont été arrêtés par les forces kurdes, dont plusieurs Français "capturés dans les combats".

Selon Khaled Issa, représentant du Kurdistan syrien, les forces kurdes ont capturé 1.300 terroristes, "dont plusieurs Français". "Emilie König fait partie de ceux-là", a-t-il aussi précisé pointant le fait que ces membres de Daesh ne s'étaient "pas rendus pacifiquement". "Ils ont été capturés dans les combats", a-t-il insisté.

Quel sort sera réservé à ces Français partis faire le jihad? Khaled Issa n'a pas tranché sur la question: "Nous avons des institutions compétentes en matière judiciaire, mais la France est en mesure de les juger aussi. Nous préférerions un tribunal international, mais dans le cas actuel il y a le choix entre nos deux institutions. (…) Ils doivent rendre compte de leurs actes".

"Ils n'allaient pas espérer un hôtel 5 étoiles"

D'après les services de renseignement, "quelques dizaines" d'adultes français, combattants jihadistes ou leurs épouses, se trouvent actuellement dans des camps ou des prisons en Irak ou en Syrie. Deux femmes détenues en Syrie ont fait parvenir une lettre à Emmanuel Macron pour demander leur rapatriement en France, déplorant de mauvaises conditions de détention. "Ces criminels sont partis là-bas pour nous tuer, tuer nos enfants. Ils ont perdu. Dire qu'ils sont maltraités… Ils sont mal placés pour dire cela. Ils n'allaient pas espérer un hôtel 5 étoiles", a rétorqué Khaled Issa.

P.B.