RMC

Guerre en Ukraine: l'armée ukrainienne revendique des percées dans le nord, le sud et l'est

L'armée ukrainienne aurait repris plusieurs localités dans le nord-est, près de Kharkiv, mais aussi dans le sud dans la région de Kherson. Certaines unités auraient percé les défenses russes et se seraient enfoncées en territoire occupé sur plusieurs dizaines de kilomètres.

L'armée ukrainienne a affirmé jeudi avoir repris des territoires et localités contrôlées par Moscou dans les régions de Kharkiv (nord-est), dans le sud et dans le Donbass (est), perçant les défenses russes de plusieurs dizaines de kilomètres.

"Les unités militaires ont pénétré les défenses ennemies sur une profondeur de 50 km. Au cours des opérations actives menées dans la direction de Kharkiv, plus de 20 localités ont été libérées", a indiqué lors d'une conférence de presse Oleksiï Gromov, un haut responsable de l'état-major ukrainien.

Le président Volodymyr Zelensky avait annoncé sans plus de précisions mercredi soir des avancées dans cette région frontalière de la Russie dont la capitale Kharkiv, deuxième ville du pays, résiste aux troupes russes depuis le début de l'invasion le 24 février.

"Un certain nombre de localités ont été libérées"

Selon Oleksïï Gromov, ce sont 700 km2 au total qui ont été repris. Dans le sud, il a assuré "que dans certaines directions" l'armée ukrainienne "a avancé profondément dans les défenses ennemis, entre deux et plusieurs dizaines de kilomètres" suivant les secteurs. Il n'a donné aucune précision géographique, alors qu'une contre-offensive ukrainienne est en cours dans la région de Kherson. "Un certain nombre de localités ont été libérées", a-t-il simplement dit.

Dans le Donbass, les soldats ukrainiens ont gagné deux et trois kilomètres aux alentours des villes encore sous contrôle ukrainien de Kramatorsk et Sloviansk, reprenant aux Russes la localité d'Ozerne, selon M. Gromov.

G.D. avec AFP