RMC

Les néo-nazis derrière le meurtre d'un élu engagé pour l'accueil des migrants en Allemagne

Il s’appelait Walter Lübcke. Cet élu en Allemagne, était très engagé dans la politique d’accueil des migrants. Sa mort avait beaucoup ému au début du mois. Le parquet vient d’annoncer que le principal suspect a des liens avec l’extrême-droite,

Le meurtre de cet élu Allemand avait ému le pays début juin. Un homme de a 45 ans a été interpellé samedi. Son ADN a été retrouvé sur la scène de crime, notamment sur les vêtements de la victime, Walter Lübcke, un élu respecté en Allemagne. Il était président du district de Kassel, au Nord de Francfort, c’est l’équivalent de la fonction de préfet en France. Il s’était toujours montré favorable à l’accueil des migrants et encourageait la politique d’Angela Merkel en ce sens.

Son corps avait été retrouvé au matin du 2 juin, baignant dans son sang, sur la terrasse de son domicile. Tué par balles. Un homicide qui pourrait avoir un caractère politique selon le parquet. En effet, le suspect appartient à la mouvance d’extrême-droite. Déjà condamné pour des violences lors d’un rassemblement néonazi en 2009, militant du NPD, un parti néonazi lui aussi.

Or, Walter Lübcke était régulièrement la cible de ces mouvements. Il recevait beaucoup de menaces anonymes. A l’annonce de sa mort, de nombreux commentaires haineux avaient été publiés. Certains se réjouissaient de sa mort. D’autres prédisaient le même sort à Angela Merkel.

Matthieu Rouault avec Guillaume Descours