RMC

Pourquoi l’absence de la reine Elizabeth II pour le discours du trône inquiète les Britanniques

La reine Elizabeth II ne prononcera pas le traditionnel discours du trône au Parlement britannique mardi. Une absence historique en raison de son état de santé, qui inquiète de plus en plus à un mois des grandes célébrations prévues pour son jubilé de platine.

C'est une première en près de 60 ans: la reine Elizabeth II ne prononcera pas le traditionnel discours du trône au Parlement britannique mardi, en raison de ses difficultés à se déplacer. La monarque de 96 ans n'avait auparavant manqué que deux fois au cours de ses 70 ans de règne ce rendez-vous solennel de la démocratie britannique, où elle énonce le programme du gouvernement lors d'une cérémonie en grande pompe. Elle en avait été absente en 1959 et 1963, quand elle était enceinte.

Remplacée par Charles pour la première fois

C'est aussi la première fois qu'elle s'y fait remplacer par Charles, héritier de la couronne, symbole du transfert progressif de ses engagements à son fils.

"La reine continue d'avoir des problèmes de mobilité épisodiques et, après consultation avec ses médecins, a décidé à contrecœur de ne pas participer au discours du trône", a indiqué le palais de Buckingham dans un communiqué envoyé tard lundi soir. Détail important: le prince Charles ne prendra pas place sur le trône, qui restera vide et sera assis à sa place habituelle.

La cérémonie d’ouverture du Parlement se déroule d’ordinaire de façon très solennelle et protocolaire: la "Queen" arrive en carrosse, vêtue d’une robe longue et de sa couronne.

Interrogations sur sa participation aux célébrations du jubilé

Depuis le mois d’octobre, la reine a du mal à se déplacer. Elle marche souvent avec une canne, ne parcourt jamais de longues distances et son agenda s’est considérablement allégé. Elle ne participera pas non plus cette année aux traditionnelles "garden parties" de Buckingham Palace, organisées les 11, 18 et 25 mai.

Son absence à la nouvelle session du Parlement relance les interrogations sur sa participation aux célébrations du jubilé de platine, marquant ses 70 ans de règne, organisées du 2 au 5 juin. Va-t-elle au moins apparaître au balcon de Buckingham Palace? Même cette apparition ne sera confirmée qu’à la dernière minute.

LL