RMC

Près de 9 tonnes de drogue saisies par l'armée française dans l'océan Indien

RMC
Ces chiffres records ont été réalisés à une période de l'année favorable à la navigation, entre les côtes pakistanaises et yéménites notamment.

Les navires de l'armée française ont saisi 8,7 tonnes de drogue en une semaine dans l'océan Indien, des chiffres "record", a affirmé jeudi le ministère des Armées. "Le groupe Jeanne d'Arc composé du PHA Tonnerre, de la frégate de type La Fayette Surcouf, et renforcé temporairement par la Frégate de surveillance (FS) Nivôse ont, en quelques jours, procédé à la fouille de plusieurs boutres", a indiqué le ministère dans un communiqué. 

"Ces trois bâtiments ont saisi en tout plus de huit tonnes de cannabis, environ 300 kg d'héroïne et plus de 450 kg de méthamphétamines", des saisies record qui "viennent porter un coup sérieux aux organisations criminelles et terroristes".

Selon une source du ministère, le flux de boutres est dense dans la zone à cette période de l'année à la faveur de conditions de mer favorables, en particulier "entre les côtes pakistanaises et les côtes yéménites ou omanaises". "C'est une période faste pour les trafiquants" a-t-on précisé de même source, précisant qu'il était "public et documenté que les trafics sont en augmentation", notamment en provenance d'Afghanistan.

>> A LIRE AUSSI - "Darmanin et Schiappa donnent des leçons de laïcité mais sont des tartuffes", juge Adrien Quatennens

8,3 tonnes de stupéfiants saisies en 2020 

Ces saisies s'ajoutent à celle, dimanche, de plus de six tonnes de cocaïne dans le golfe de Guinée, à laquelle a participé une équipe du porte-hélicoptères amphibie (PHA) Dixmude, et qui représente "la plus importante saisie française de drogue en mer", selon le colonel Frédéric Barbry, porte-parole de l'état-major des armées. Le cargo saisi venait du Brésil et se dirigeait à priori vers le Nigéria. 

"En sept jours, 14,7 tonnes de stupéfiants ont ainsi été saisis, un véritable record sur une période aussi courte. En asséchant ces flux, au travers de ces missions toujours sensibles, (les marins français) concourent à la stabilité de l'Europe et la sécurité de nos concitoyens", s'est réjouit la ministre Florence Parly dans le communiqué.

Dans toute l'année 2020, les saisies de stupéfiants par la marine nationale avaient représenté un total de 8,3 tonnes.

La rédaction avec AFP