RMC

Présidents, Premiers ministres, rois... qui sera présent aux funérailles de la reine Elizabeth II?

Le cercueil de la reine, le 12 septembre à Edimbourg.

Le cercueil de la reine, le 12 septembre à Edimbourg. - Jane Barlow - AFP

C'est un événement mondial que va connaître le Royaume-Uni lundi. Les funérailles d'Elizabeth II, morte à 96 ans, après 70 ans de règne. Près de 500 personnalités internationales sont attendues à Londres.

500 personnes. C’est le nombre de personnes, chefs d'État, dignitaires, et autres têtes couronnées, attendues aux funérailles de la reine Elizabeth II lundi à l’abbaye de Westminster à Londres.

Face au nombre très important de personnes attendues, les autorités britanniques n’ont autorisé les personnes invitées qu'à venir avec seulement une personne de leur choix. Seuls les chefs du gouvernement des Etats du Commonwealth, dont la reine était légitimement la souveraine, pourront assister aux funérailles avec dix personnes.

Parmi les chefs d’Etat qui seront présents lundi, on retrouve le président français Emmanuel Macron, le président allemand Frank-Walter Steinmeier ou encore le président italien Sergio Mattarella. Le président américain Joe Biden a également été l’un des premiers à répondre présent pour l’événement.

Dans un geste symbolique visant à rendre hommage à la reine, dont la visite d'Etat en 2011 a contribué à apaiser des décennies de tensions, le Premier ministre irlandais Micheal Martin sera également présent.

Autres personnalités à avoir reçu une invitation, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen, le Premier ministre canadien Justin Trudeau, la Première ministre néo-zélandaise Jacinda Arden et le Premier ministre australien Anthony Albanese.

Parmi les personnalités plus controversées qui seront également présentes, on retrouve le président turc Recep Tayyip Erdogan et le président brésilien Jair Bolsonaro. En revanche, ce ne sera pas le cas du président russe Vladimir Poutine. En effet, avec le conflit en Ukraine, ni la Russie, ni la Biélorussie n’ont été conviées aux funérailles. La Birmanie, ancienne colonie britannique dirigée par des militaires, mais aussi la Syrie, l'Afghanistan et la Corée du Nord ont également été écartés.

Donald Trump pas convié

Outre les chefs d’Etat et de gouvernement, de nombreux monarques devraient également rendre un dernier hommage à la reine Elizabeth II. C’est notamment le cas de la reine danoise Margrethe II, du couple royal Philippe et Mathilde de Belgique. L’empereur du Japon, Naruhito, ainsi que sa femme ont également répondu présents. Enfin, la délégation espagnole se déplacera en nombre avec pas moins de 10 personnes dont le roi Felipe, la reine Letizia et d’autres membres de la famille royale.

Selon The Times, on ne savait toujours pas ce mercredi si le président chinois Xi Jinping sera à Londres. Ce dernier n’a plus quitté la Chine depuis près de trois ans.

Bien évidemment, de nombreuses personnalités politiques britanniques seront sur place. La nouvelle Première ministre, Liz Truss, sera là en compagnie de ses prédécesseurs, dont Boris Johnson, Theresa May, David Cameron ou encore Tony Blair.

Au vu du nombre d’invités, extrêmement important, d’anciens chefs d’Etat n’ont soit pas été conviés, soit sont sur liste d’attente. C’est notamment le cas pour les anciens présidents américains, Donald Trump et Barack Obama. Si le deuxième est sur liste d’attente, le milliardaire, lui, ne devrait pas être convié à l'événement selon The Times.

L’organisation est un véritable défi logistique avec la réception le même jour de toutes ces personnalités politiques, selon une source au siège du gouvernement britannique citée par The Times.

Guillaume Descours