RMC

Quelle est l'origine des explosions qui ont ravagé le quartier du port de Beyrouth au Liban ?

Selon les premiers éléments, les explosions auraient été provoquées par du nitrate d'ammonium qui était stocké en grande quantité dans un entrepôt du port.

Le bilan humain est terrible. La double explosion qui a frappé le port de Beyrtouth au Liban mardi a fait au moins 100 morts et plus de 4000 blessés. Des dizaines d'immeubles effondrés, des ponts et des quais détruits, les vitres des bâtiments soufflées : c'est ce qui reste du port de Beyrouth, le plus important du pays.

Selon le Premier ministre libanais, c'est dans un entrepôt de ce port qu'était stocké du nitrate d'ammonium, un engrais chimique qui peut aussi servir à la préparation d'explosifs. 2750 tonnes de cet agent chimique étaient présentes dans l'entrepôt qui a explosé.

Aide internationale

Pour les autorités, aucun doute, c'est ce nitrate d'ammonium stocké en grande quantité qui a provoqué la double explosion. Cependant, on ignore pour l'instant ce qui a pu déclencher cette catastrophe. Mais le Premier ministre libanais promet que cette tragédie ne restera pas impunie et que les responsables de ce désastre devront rendre des comptes. 

"Il est inadmissible qu'une cargaison de nitrate d'ammonium, estimée à 2750 tonnes, soit présente depuis six ans dans un entrepôt, sans mesures de précaution. C'est inacceptable et nous ne pouvons pas nous taire", a déclaré le Premier ministre devant le Conseil supérieur de défense, selon des propos rapportés par un porte-parole en conférence de presse.

Le nitrate d'ammonium, substance qui entre dans la composition de certains engrais mais aussi d'explosifs, est un sel blanc et inodore utilisé comme base de nombreux engrais azotés sous forme de granulés, et a causé plusieurs accidents industriels dont l'explosion de l'usine AZF à Toulouse, dans le sud-ouest de la France, en 2001.

Paris a annoncé l'acheminement de "secours et moyens français" et les Etats-Unis se sont dit "prêts à fournir leur assistance au peuple libanais" pour l'aider à "se remettre de cette horrible tragédie".

Valentine Rault avec Guillaume Descours