RMC

Qui est Sadiq Khan, le maire de Londres en lice pour sa réélection?

"Le portrait de Poinca" - Il devrait être réélu ce jeudi face au conservateur Shawn Bailey.

Il est en course pour rester le maire de la plus grande ville d’Europe et ses 14 millions d’habitants: Londres. Sadiq Khan, 50 ans, d’origine pakistanaise, est face à Shawn Bailey, 50 ans, d’origine Jamaïquaine, conservateur.

Un duel entre deux enfants de l’immigration, mais c’est le premier, le maire sortant qui est favori. Il a 20 points d’avance dans les sondages.

>> A LIRE AUSSI - Municipales à Londres: "On est très confiant, Sadiq Khan va gagner"

Sadiq Khan a grandi dans les HLM du sud de Londres, et dans une famille pauvre qui venait d’arriver du Pakistan. Le père était chauffeur de bus, la mère couturière, ils avaient 8 enfants, dont 7 garçons. Enfant, il fait de la boxe pour pouvoir répondre, malgré sa petite taille, à ceux qui le traitaient de “Paki”.

À 15 ans, il adhère au parti travailliste, parce qu’il n’aime pas la première ministre Margaret Thatcher. Il devient ensuite avocat, spécialiste des droits de l'homme, puis élu local, ministre et finalement maire de Londres, très bien élu il y a cinq ans. C’est le premier musulman à devenir maire d’une grande capitale Occidentale.

Des résultats très mitigés

Ses adversaires, conservateurs, lui reprochent d'être complaisant envers les islamistes. D’avoir participé à une conférence où les hommes et les femmes dans le public étaient séparés. D’avoir fréquenté des extrémistes. Lui répond que c’est toujours comme avocat qu’il les a rencontrés. Et qu’il est malhonnête de confondre un avocat avec les personnalités qu’il défend.

Comme maire, il a un bilan mitigé. À son actif, un air plus respirable après la création d’une taxe pour les véhicules les plus polluants. A son passif, l’insécurité. Le nombre de meurtres et d'agressions au couteau a constamment augmenté ces dernières années.

Pas de résultats très probants en matière sociale ou sur le logement. Londres reste une ville où les loyers sont absolument délirants, et où les pauvres doivent habiter toujours plus loin.

Il y a 5 ans, lorsqu’il a été élu, Sadiq Khan a succédé à Boris Johnson. Si bien que forcément, on lui a demandé s’il se voyait un jour Premier ministre. Il a répondu que selon lui, il y aura bientôt en Angleterre un Premier ministre Musulman. Mais que ce ne sera pas forcément lui.

Nicolas Poincaré