RMC

Qui est Viktor Bout, le marchand d'armes russe libéré en échange de Brittney Griner?

Dans "Apolline Matin" ce vendredi sur RMC et RMC Story, Nicolas Poincaré dresse le portrait de Viktor Bout, le marchand d'armes russe qui a été échangé contre la basketteuse américaine Brittney Griner.

Viktor Bout, un marchand d'armes russe, vient d'être libéré par les Américains dans le cadre d’un échange. Condamné à 25 ans de prison aux Etats-Unis, il a été échangé contre une star américaine du basket, Brittney Griner, qui avait été arrêtée à Moscou en février dernier parce qu’elle avait une cigarette électronique et des cartouches au cannabis. Elle avait depuis été condamnée à neuf ans de prison. Joe Biden avait fait de sa libération une affaire personnelle et d’intenses négociations se sont tenues malgré la guerre en Ukraine. Finalement, l’échange entre la basketteuse et Viktor Bout a eu lieu ce jeudi à l'aéroport d’Abou Dhabi.

Viktor Bout, c’était l’un des plus grands vendeurs d'armes du monde. Il a su profiter de l’effondrement de l’URSS en 1991. A l’époque, il n’avait pas 30 ans. Il sortait de l'Institut militaire des langues étrangères de Moscou, connu comme un centre de formation du KGB. Il y avait appris cinq langues et s'apprêtait à faire une carrière d’espion. Il avait eu un premier poste en Angola.

Piégé par des agents américains et arrêté en Thaïlande

Mais lorsque l’Union soviétique s’effondre, il comprend que c’est une énorme aubaine. L'armée russe est démoralisée, les soldats ne sont quasiment plus payés. Viktor Bout va profiter de la corruption qui se généralise pour acheter des armes et les revendre partout sur la planète, à une échelle jamais égalée. Il vend des Kalachnikov, des lance-roquettes, des chars, des hélicoptères… Il possède une cinquantaine d’avions très gros porteurs, plus que la plupart des armées du monde. Il n’est pas regardant sur les clients, il fournit toute les guérillas d’Afrique et ses avions repartent avec des pierres précieuses, du bois ou des minerais rares.

Pendant ce temps, Viktor Bout vit luxueusement entre Moscou, les Emirats arabes, la Belgique et le Liberia. Mais les Américains le traquent et finissent par l'arrêter en 2008 en Thaïlande. Il s’est fait piéger par des agents américains qui se faisaient passer pour des acheteurs d’armes colombiens. Depuis, il purgeait une peine de 25 ans aux Etats-Unis. Ce vendredi matin, il est sans doute déjà à Moscou. Son histoire avait été portée au cinéma. C’est Nicolas Cage qui jouait son rôle dans le film "Lord of war" (le seigneur de la guerre).

Nicolas Poincaré