RMC

"We-Vibe Jive" et "Lovense Max": alerte sur les failles de sécurité de "sextoys" connectés

LES TROIS HISTOIRES DE CHARLES - Chaque matin, Charles Magnien raconte sur RMC trois histoires insolites de l'actualité.

Certains en tremblent déjà. Pour ne pas dire vibrer... Une très sérieuse alerte sur des failles de sécurité concernant des sextoys connectés a été lancé ces derniers jours. 

Car vous savez peut-être que les jouets pour adultes contiennent de plus en plus de technologie: des télécommandes, du bluetooth, des écrans pour recevoir des photos et des messages.

Conséquence: des chercheurs viennent de publier un livre blanc qui pointe les dangers du piratage… Deux produits stars sont dans le viseur: le We-Vibe Jive et le Lovense Max. Il serait extrêmement simple de les pirater à distance et donc d’en siphonner les données, à l’insu du propriétaire.

Les fabricants assurent qu’ils vont tout faire pour combler ces failles de sécurité. Car un accident est vite arrivé: l’an dernier, des hackeurs avaient réussi à pirater... des ceintures de chasteté.

>> A LIRE AUSSI - L'incroyable succès des sextoys... sans contact

Charles Magnien