RMC

"On ne pas toujours dire aux consommateurs 'regardez les étiquettes' (...) Ou alors on ferme l'INAO, qui coûte quand même 20 millions d'euros par an, parce que l'INAO ne sert à rien !"

"On ne pas toujours dire aux consommateurs 'regardez les étiquettes' (...) Ou alors on ferme l'INAO, qui coûte quand même 20 millions d'euros par an, parce que l'INAO ne sert à rien !"