RMC

Abdelkader Merah condamné à 20 ans de prison: un verdict satisfaisant?

La cour d'assises spéciale de Paris a condamné jeudi Abdelkader Merah à 20 ans de réclusion criminelle, la peine maximale pour association de malfaiteurs terroriste criminelle, mais l'a acquitté du chef de complicité des sept assassinats perpétrés en mars 2012 par son frère Mohamed.

L'accusation avait requis la perpétuité contre Abdelkader Merah et 20 ans de réclusion criminelle contre Fettah Malki. Le frère du terroriste Mohamed Merah a finalement été condamné à 20 ans de prison pour association de malfaiteurs terroriste criminelle, mais a été acquitté du chef de complicité des sept assassinats perpétrés en mars 2012 par son frère Mohamed.

Fettah Malki, reconnu coupable d'avoir vendu l'arme et le gilet pare-balles à Mohamed Merah en connaissant sa radicalisation, a écopé de 14 ans de prison, également pour association de malfaiteurs terroriste criminelle. Les peines des deux hommes sont assorties d'une période de sûreté des deux tiers.

> Pour Me Olivier Morice, avocat de la famille Legouade, il faut se satisfaire de cette décision:

"La famille que je représente est satisfaite de cette décision. C'est une décision qui a été rendue par des magistrats professionnels, par une cour d'assises qui n'a pas subi la pression de l'opinion publique comme la défense l'avait laissé entendre. Elle n'a pas non plus voulu dans une affaire qui était aussi délicate ne pas regarder avec attention toutes les charges qui pouvaient peser. Et je pense que c'est une décision d'apaisement pour les familles que je représente. Nous attendons de voir si elle est définitive ou non. Il est possible qu'il y ait un appel".

> Me Laure Bergès-Kuntz, l'avocate de la famille de Loïc Liber, militaire qui a été attaqué par Mohamed Merah, juge que cette décision est honteuse pour les familles de victimes:

"Je considère aujourd'hui que cette décision est honteuse et j'attendais autre chose. Autre chose pour les victimes. Nous avons suffisamment d'éléments qui ont fondé l'association de malfaiteurs à caractère terroriste qui aurait pu permettre de retenir la complicité d'Abdelkader Merah à chaque acte criminel. J'ai appelé ma cliente qui a fondu en larmes même si l'idée qu'Abdelkader Merah ne soit pas libéré la rassure. Pour autant, elle a été déçue".

P.B.