RMC

Ado poignardé en Seine-Saint-Denis: une "vieille rivalité" à l'origine de la mort d'Ibrahima?

Un jeune de 16 ans a été tué par un autre de 17 ans lundi sur fond de rivalités territoriales.

A la liste des noms des adolescents décédés de mort violente ces derniers mois s'ajoute celui d'Ibrahima. Ce lycéen de 16 ans, originaire de Bagnolet en Seine-Saint-Denis a été tué lundi soir, d'un coup de couteau à la poitrine alors qu'il se trouvait aux Lilas, une commune voisine. 

Il est mort des suites de ses blessures au coeur et aux poumons. Le principal suspect est aussi un adolescent, il a 17 ans et vient lui des Lilas, ce qui fait dire aux enquêteurs que cette violence pourrait provenir d'une rivalité territoriale.

Peu de temps après les faits, il a été interpellé alors qu'il se trouvait sur un Vélib et placé en garde à vue. Selon les premiers éléments de l’enquête la présence de l’adolescent venu de Bagnolet sur la commune voisine des Lilas dont est originaire son meurtrier présumé aurait suffit à provoquer l’altercation puis le coup de couteau mortel.

Poignardé en pleine poitrine dans une ruelle qui s’étire entre plusieurs immeubles

Plusieurs lycéens ainsi qu’un professeur du lycée où est scolarisé l’auteur confirment cette vieille rivalité entre les jeunes des deux communes. Ibrahima décrit par ses proches comme un garçon sérieux et sans histoires aurait été agressé alors qu’il rentrait chez lui après être allé voir un match de foot.

Poignardé en pleine poitrine dans une ruelle qui s’étire entre plusieurs immeubles. Un passage sombre que les jeunes empruntent régulièrement pour passer d’une ville à l’autre et où les bagarres sont fréquentes affirme une habitante.

Plusieurs adolescents ont été tués récemment en Ile-de-France dans des affaires d'harcèlement en ligne et d'affrontement entre bandes de jeunes rivales.

Jean-Baptiste Bourgeon (avec J.A.)