RMC

Attentat du Thalys: l'assaillant condamné à la perpétuité

Ayoub El Khazzani a été condamné jeudi par la cour d'assises spéciale de Paris pour l'attentat avorté en aout 2015 dans un train reliant Amsterdam à Paris.

La prison à perpétuité assortie d’une peine incompressible de 22 ans de réclusion c’est ce qu’avait requis l’avocat général, et c'est le verdict du procès de l'attentat avorté du Thalys en août 2015. Et tout au long du procès, Ayoub El Khazzani a soutenu qu’il ne voulait tuer que des soldats américains et des membres de la Commission européenne présents à bord du Thalys.

Mais la cour a rappelé que les Américains ne portaient "aucun signe distinctif" et qu'Ayoub El Khazzani équipé d’un véritable arsenal était "susceptible de faire de multiples victimes". Trois autres de ses complices, Bilal Chatra "l'éclaireur" accusé d’avoir guidé Ayoub El Khazzani entre la Syrie et la Belgique, Mohamed Bakkali "le chauffeur" ayant transporté plusieurs fois le tireur du Thalys ainsi que Redouane El Amarani Ezzerifi, ont été respectivement condamnés à 27, 25 et 7 ans de prison.

Ce jour-là, Ayoub El Khazzani était montré dans le train avec "un véritable arsenal", armé d'une kalachnikov, d'un pistolet, d'un cutter et de 300 munitions. Il aurait commis "un attentat aveugle (...) particulièrement meurtrier" sans "un concours de circonstances improbables" a estimé le président de la cour d'assises. Des passagers, dont deux soldats américains en vacances, avaient réussi à le maîtriser. Un autre passager qui avait réussi à s'emparer brièvement de la kalachnikov avait été grièvement blessé dans le cou après avoir reçu une balle.

Jean-Baptiste Bourgeon (avec Guillaume Dussourt)