RMC

La marmite de poulet de la discorde: une bagarre à un barbecue entre amis se termine en prison ferme

Une soirée barbecue a viré au drame un soir d'été 2020. Trois ans après ce différend, les deux amis se renvoient la balle quant à la responsabilité de l'incident. Le tribunal a tranché cette semaine: un an de prison ferme.

Un barbecue avait viré au pugilat pour une marmite renversée, en juillet 2020. Plusieurs amis s'étaient réunis pour un barbecue chez Junior, 41 ans à l'époque. Sur la table, trône une marmite de poulet.

Une marmite au coeur des versions bien différentes de la victime et du prévenu. Chacun a présenté la sienne au tribunal lundi.

La victime, elle, soutient l'avoir renversée par inadvertance, sous le coup de l'alcool, ce qui aurait déclenché la furie de Junior. Coup de poing américain, étranglement, il s'acharne sur son invité. Le jeune homme parvient à monter dans sa voiture, mais dans sa hâte, il enfonce le portail, et finit par s'échapper à pied.

Un an de prison ferme

Des faits que réfutent le prévenu. Selon lui, c'est la victime qui a instigué le conflit. Agressif pendant la soirée, le jeune homme attrape la fameuse marmite et la renverse sur l'un des invités. Alors Junior et lui se battent, "comme des hommes" souligne le prévenu, qui affirme avoir perdu deux dents dans la bataille.

Vaincu, et de rage, le perturbateur plante sa voiture dans le portail de Junior. Il revient même plus tard, mettre le feu dans son jardin.

Bémol toute de même coté prévenu, sans consultation de médecin, ni plainte pour les dégradations, impossible pour le tribunal de vérifier ses dires, alors que la victime, elle, a bien terminé sa soirée à l’hôpital pour de multiples plaies au visage et une fracture orbitale, entre autres. Entre les deux, le tribunal a tranché: lundi, Junior a écopé d'un de an de prison ferme.

Lucile Pascanet (édité par J.A.)