RMC

Risque de noyade: attention à l'utilisation du téléphone portable sur la plage

Même si de nombreuses plages sont surveillées, ce n’est pas aux pompiers ni aux sauveteurs de devoir tout gérer. Des pompiers font de la prévention sur la plage de Fréjus.

Les pompiers sont pésents sur les plages pour mettre en garde les parents par rapport à leur utilisation du portable. De la musique, de la vidéo ou des appels, en moins de deux minutes, les enfants peuvent se noyer. Stanislas, papa d’une fillette de quatre ans est très vigilant.

"Le portable c’est addictif on a vite fait de se faire embarquer. J’essaye de garder mon téléphone au fond de mon sac”, indique-t-il. 

Les parents ne sont pas les seuls en cause, les grands-parents peuvent aussi être absorbés par leur portable, comme l’a constaté Charlène, elle aussi maman.“Ca m’a déjà choqué de voir une grand-mère qui n’avait pas forcément les yeux rivés sur sa petite fille. En seulement cinq minutes, la petite peut déjà être loin”, assure-t-elle.

Mickael utilise son téléphone à la plage mais il assure que ça ne l’empêche pas de surveiller son fils de 5 ans. “Ca reste des appels audios, donc une fois sur l’oreille on a les yeux libres”, précise-t-il. 

Risque de noyade

Prudence tout de même, un accident peut vite arriver affirme le capitaine Franck Cuomo, des sapeurs-pompiers du Var.

“Les enfants en bas-âge avec des brassards peuvent être pris dans la houle. Les parents pensent que la mer est calme donc ils restent les yeux fixés sur leur téléphone. Et il peut y avoir des risques de noyade s’ils commencent à inhaler c’est-à-dire à remplir leur poumon d’eau”, assure-t-il.

Le capitaine Cuomo conseille aux parents de mettre leur portable en mode avion pour éviter les distractions et partager un bon moment avec les enfants.

Kelly Vargin avec Guillaume Descours