RMC

Policier tué par balle à Avignon: une femme arrêtée soupçonnée d'être une acheteuse présente sur le point de deal au moment du drame

Femme assassinée à Mérignac, policier tué à Avignon : la possession d’armes à feu se banalise-t-elle en France?

Femme assassinée à Mérignac, policier tué à Avignon : la possession d’armes à feu se banalise-t-elle en France? - Crédit: AFP

Elle est soupçonnée d’être la cliente qui mercredi, achetait de la drogue au point de deal au moment où les policiers sont intervenus.

La traque se poursuit autour d'Avignon. Un dealer est toujours recherché après avoir tué par balle un policier de 36 ans mercredi. Pour l'instant le fuyard reste introuvable mais une femme a été arrêtée tôt ce jeudi matin. Elle est soupçonnée d’être la cliente qui mercredi, achetait de la drogue au point de deal au moment où les policiers sont intervenus et que l'un d'eux a été tué.

Elle est entendue en ce moment par la police judiciaire. En parallèle les recherches continuent, il y avait toujours une très forte présence policière sur Avignon avec notamment des forces d’intervention comme la BRI, qui se tiennent prêtes à intervenir si la cache du suspect est repérée.

Père de deux filles, apprécié de sa hiérarchie

En attendant, les hommages au policier tué se poursuivent. Eric, 36 ans, pacsé père de deux jeunes fillettes de 5 et 7 ans, fait partie d’une famille de policier, son père sa sœur et son frère étant eux-mêmes dans les forces de l'ordre. 

Ses collègues le décrivent comme agréable, amical. C'est un policier qui était aussi très apprécié de sa hiérarchie. Il était au groupe départemental d’intervention, son quotidien c’était de lutter contre la criminalité. Il venait d’ailleurs de passer avec succès des examens et allait être muté dans un autre service.

>> A LIRE AUSSI - Policier tué par balles à Avignon: ce que l'on sait

Maxime Brandstaetter (avec G.D.)