RMC

Procès du 13-Novembre: de 5 ans à la perpétuité incompressible requise contre les 20 accusés

Salah Abdeslam présent dans le box des accusés du procès du 13-Novembre: comment la sécurité du procès est organisée

Salah Abdeslam présent dans le box des accusés du procès du 13-Novembre: comment la sécurité du procès est organisée - AFP

Salah Abdeslam, Mohamed Abrini... Diverses peines de prison ont été requises contre les 20 co-accusés jugés dans le procès des attentats du 13 novembre 2015.

Le parquet national antiterroriste (Pnat) a requis vendredi au procès des attentats du 13-Novembre la perpétuité avec une période de sûreté incompressible à l'encontre de Salah Abdeslam, unique membre encore en vie des commandos qui ont fait 130 morts à Paris et Saint-Denis. Cette sanction rarissime, qui rend très infime la possibilité d'un aménagement de peine, a été demandée "au regard de l'immense gravité des faits" qui sont reprochés au Français de 32 ans.

Le ministère public a également requis la perpétuité assortie d'une peine de sûreté de 22 ans contre le Belge Mohammed Abrini, "l'homme au chapeau" des attentats de Bruxelles. De 5 ans de prison à la perpétuité incompressible requis contre les 19 autres accusés.

"Ceux qui ont commis ces crimes abjects ne sont rien d'autres que des vulgaires terroristes, des criminels"

Les trois représentants du parquet national antiterroriste (Pnat) se sont lancés vendredi dans la conclusion de leur réquisitoire-marathon au procès des attentats du 13-Novembre, six ans et demi après "la soirée d'épouvante" qui a fait 130 morts à Paris et Saint-Denis.

"Ceux qui ont commis ces crimes abjects ne sont rien d'autres que des vulgaires terroristes, des criminels", a affirmé l'avocat général Nicolas Le Bris au début de son ultime prise de parole.

Plus d'informations à suivre

La rédaction avec AFP