RMC

Retour de la police de proximité: "C'est la police des bisounours", dénonce Eric Ciotti

Le député LR Eric Ciotti a déploré ce jeudi matin sur RMC le retour de la police de proximité, "une solution qui a échoué", selon lui.

Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a annoncé mercredi la mise en place d'une "police de la sécurité du quotidien" avant la fin de l'année. Une police qui rappelle la police de proximité créée par Lionel Jospin et supprimée par Nicolas Sarkozy.

Pour Eric Ciotti, cette fausse nouveauté sera inefficace: "C'est la police des bisounours, selon l'expression du secrétaire général d'Unsa-Police. Parce que c'est une police à laquelle on enlève la capacité à appréhender, à interpeller, à conduire des enquêtes, donc tout le volet de la répression. Pour moi, la répression, est un élément essentiel, voire principal, dans une chaîne pénale pour prévenir la délinquance".

"Pour tous les experts, ce fut un fiasco retentissant"

Et de tacler le président de la République: "On dit que M. Macron est d'une extraordinaire modernité mais il trouve son inspiration dans les vieilles lubies socialistes. Durant cette période de , il y a eu une augmentation de 18% de la délinquance. Pour tous les experts, ce fut un fiasco retentissant. Je suis très étonné qu'on revienne à une solution qui a échoué uniquement pour des raisons de communication".

Pourtant 84% des Français se disent favorables au retour d'une police de proximité. Problème de communication, rétorque le député: "Si on dit aux Français que c'est pour jouer au football avec les jeunes des quartiers, parfois engagés dans des chemins de délinquance, je ne suis pas sûr que les Français approuveraient. Il faut savoir ce qu'il y a derrière ce concept. Moi je mets en garde contre cette illusion. Il y a un risque de déstabilisation de l'organisation des services de police".

P.B.