RMC

Candidate En marche! issue de la société civile: "on doit s'investir si on veut que les choses changent"

52% des 428 candidats investis par La République en marche sont issus de la société civile. C'est le cas de Laëtitia Romero-Dias, candidate aux élections législatives dans la 3e circonscription de l'Essonne. RMC a rencontré cette juriste de 36 ans qui se lance dans l'aventure politique.

Parmi les 428 candidats La République en marche, un peu plus de la moitié n'ont jamais exercé de mandat électif. Laëtitia Romero-Dias, salariée en CDI fait partie de ces candidats issus de la société civile. Elle a rejoint En Marche il y a un an et est désormais candidat dans la 3e circonscription de l'Essonne.

Cette juriste de 36 ans l'a appris ce jeudi, un peu avant l'annonce officielle, et pour elle "c'est une très grande fierté". Pour elle, c'est le début d'une nouvelle aventure: "C'est mon premier engagement politique. Je ne me sens ni de gauche ni de droite, je me sens française. C'est une démarche citoyenne, je pense aujourd'hui qu'on doit s'investir si on veut que les choses changent sinon on ne sera que des commentateurs".

"Je vais poser des congés pour mener la campagne"

Mais Laetitia Romero-Dias est salariée, juriste auprès de TPE-PME. Elle a un emploi du temps chargé qu'elle va devoir adapter: "Je vais poser des congés tout simplement pour pouvoir mener la campagne et aller au contact des concitoyens de mon département".

Maman de deux enfants en bas-âge, elle a également convaincu ses proches: "Ma famille me soutient, c'est vrai qu'on n'aurait jamais pensé dans notre famille que quelqu'un puisse se lancer en politique, mais ils trouvent aussi que cette démarche est importante aujourd'hui".

 Une démarche selon elle qui sera sa force face aux autres candidats: "Ma volonté c'est d'apporter cette vision concrète de la vie réelle pour le mettre au service des projets que nous allons défendre".

A elle désormais de convaincre les citoyens de sa circonscription.

P.B. avec Jacques Serais