RMC

CNR: Emmanuel Macron, en col roulé, appelle les Français à partager leurs idées sur internet

Le volet "santé" du conseil national de la refondation s'est ouvert, ce lundi. Dans le même temps, Emmanuel Macron annonce, dans une vidéo où il apparaît en col roulé, la création d'un site internet dédié, où les Français peuvent soumettre des idées concrètes d'action sur l'écologie, l'école, la santé, la démographie, le vieillissement, le travail etc.

Une nouvelle méthode pour "plus de consensus, un cadre de pensée d’action commun et aussi des solutions concrètes pour chacune et chacun d’entre nous." À l'occasion de l'ouverture du volet "santé" du Conseil national de la refondation (CNR), ce lundi 3 octobre 2022, Emmanuel Macron est apparu, en col roulé, annonçant la création d'un site internet dédié à ce CNR. Objectif: faire participer les Français aux concertations.

Comment ça fonctionne? "Rendez-vous dès maintenant sur cette plateforme. Choisissez les sujets qui vous tiennent à cœur: l'écologie, l'école, la santé, la démographie, le vieillissement, le travail… Et participez pour contribuer à ce travail de conception, pour apporter vos contributions plus personnelles, plus approfondies, pour lever aussi de nouvelles questions", a-t-il dit.

"Créer une nouvelle manière de concerter"

Le but est de s'inspirer d'expériences locales, qui ont fonctionné et donc comprendre "quels sont les premiers changements, les premières innovations".

Ce Conseil national de la refondation a été voulu par le président de la République pour "créer une nouvelle manière de concerter et d’agir, qui permette d’échanger de manière constructive entre toutes les forces vives de la nation dans sa diversité".

Il souhaite donc d'avantage associer les Français dans la prise de décision, pour qu'ils deviennent "des acteurs de ce qu'est l'action publique". Pour autant, le CNR ne se substituera pas aux assemblées. "Il lui reviendra d’investir un immense terrain de travail, en amont du vote de la loi, pour sa préparation, et en aval, pour sa mise en œuvre."

L'administration au service de ce travail de refondation

Dans cette vidéo, il évoque deux sujets majeurs: la santé et l'école.

Pour l'école, il invite à tous les acteurs de l'éducation qui le souhaitent, y compris les parents d'élèves, les élèves, le monde associatif en charge du périscolaire, entre autres, à "se mettre autour de la table pour bien cibler les objectifs, les difficultés auxquelles ils sont confrontés et les objectifs qu'ils se donnent", afin de pouvoir construire dans les semaines et mois qui viennent, "une feuille de route". Il ajoute: "L'administration sera au service de ce travail de refondation."

De la même façon, les acteurs du monde de la santé sont invités à se réunir.

"Là, ce ne sont pas des débats, ce sont des refondations profondes. Dès la mi-octobre, nous lançons « Notre école et notre santé » dans le cadre du Conseil national de la refondation", conclut-il.

La rédaction