RMC

Municipales à Paris: comment les 3 candidats LREM à l'investiture ont géré leur grand oral?

-

- - -

Mercredi soir, LREM doit rendre sa décision sur le candidat investi pour les municipales à Paris. Trois candidats sont encore en lice: un outsider Hugues Renson et deux grands favoris, Benjamin Griveaux et Cédric Villani.

Dernière ligne droite pour les candidats à l'investiture de La République en marche pour les municipales à Paris. C'est ce jeudi soir que LREM doit rendre sa décision. Après une réunion des membres de la commission nationale d'investiture (CNI), le bureau exécutif du parti votera pour désigner, a priori, le candidat vers 20 heures.

Trois candidats sont encore en lice: un outsider Hugues Renson et deux grands favoris, Benjamin Griveaux et Cédric Villani. Tous les trois ont passé un grand oral de 90 minutes devant la CNI pour faire valoir leurs arguments, sur fond de bataille interne.

Ils jouent tous la carte du plus rassembleur

Deux favoris et deux stratégies identiques: jouer la carte du plus rassembleur. "Benjamin Griveaux a été impressionnant", souffle un membre de la CNI. L'ancien porte-parole du gouvernement, archi-favori, revendique les soutiens de marcheurs historiques comme Richard Ferrand, Julien Denormandie. Devant seulement 8 membres de la commission, il martèle l'urgence de vite entrer en campagne contre Anne Hidalgo, l'actuelle maire de Paris.

"Nous sommes sereins, tranquilles", rétorque le camp de Cédric Villani. Le mathématicien a notamment été questionné sur la place qu'il entend laisser à Benjamin Griveaux, s'il est investi. "Un arrondissement de sa circonscription, une place sur la liste", a répondu Cédric Villani, graphiques et simulations électorales à l'appui.

"Heureusement qu'il avait ses anti-sèches", ironise un de ses proches, qui redoute que des divisions entre les deux camps suivent la décision du parti.

Paul Barcelonne (avec James Abbott)