RMC

Passation de pouvoir: "pour François Hollande, c’est une espèce d’ultime renaissance"

-

- - AFP

Dimanche, la passation de pouvoir entre François Hollande et Emmanuel Macron a eu lieu à l’Elysée, entre deux hommes qui se connaissent depuis longtemps.

Emmanuel Macron est-il l’héritier de François Hollande? Les gestes amicaux du président de la République envers son successeur à l’Elysée semblent le montrer. Dimanche, lors de la passation de pouvoir, les échanges entre les deux hommes ont une nouvelle fois été chaleureux.

Le 8 mai dernier, François Hollande disait même au sujet du nouveau chef de l’Etat: «s’il a besoin de conseils, je serai toujours à côté de lui». Depuis une semaine, il a multiplié les gestes affectueux, prenant «son cher Emmanuel» tantôt par le bras, l’épaule ou le cou.

Gilles Savary, député PS de Gironde, constate une forme de paternalisme du côté de François Hollande.

"Emmanuel Macron est à la fois l’héritier de François Hollande et celui qui crée la rupture avec son propre chef. C’est un peu l’enfant prodigue. Et du coup pour François Hollande, dont cette mandature aura été une catastrophe politique, c’est une espèce d’ultime renaissance, une espèce d’ultime rétablissement, comme Hollande en a fait beaucoup dans sa carrière. Et c’est pour ça qu’on le voit un peu paternaliser Emmanuel Macron. Ce qui lui permet de connoter une continuité et non pas une rupture complète de sa mandature".

Sébastien Denaja est député PS de l’Hérault. Pour lui, Emmanuel Macron s’affranchit de François Hollande qui choisit pourtant de ne pas lui en vouloir.

«C’est assez commun en politique que quelqu’un de plus jeune s’émancipe de ceux qui l’ont aidé ou qui lui ont mis le pied à l’étrier. Ce que je sais c’est que François Hollande n’a pas souhaité finalement refreiner des gestes qui ressemblaient presque à des gestes affectueux à l’égard d’Emmanuel Macron. Des gestes qu’il n’avait peut-être même jamais eu avec certains compagnons politiques. Je pense par exemple à Stéphane Le Foll, ou finalement la relation est d’une fidélité sans faille sans que les débordements ne soient comparables avec ce que l’on a pu voir avec Emmanuel Macron dans les dernières années. Mais parce que la différence d’âge est importante aussi dans cette relation".

Amélie Rosique (avec A.M.)