RMC

Pénurie d'assesseurs pour le second tour: "une démocratie sans militant, c'est une démocratie qui est morte"

Avec l'élimination des deux principaux partis au premier tour de l'élection présidentielle, le nombre d'assesseur a nettement diminué. En effet, tous doivent être mandatés officiellement par l'un des deux candidats présents au second tour. Or le parti En Marche! et le FN n'ont pas eu le temps de former des contingents suffisants...

La pénurie d'assesseurs pour ce second tour va-t-elle se confirmer? La règle est simple: l'assesseur bénévole (il en faut deux au minimum par bureau de vote en plus du président) doit être officiellement mandaté par l'un des deux partis présents au second tour. Or, comme les principales formations politiques ont été éliminées au premier tour, le FN et En Marche! n'ont pas eu le temps, faute d'expérience, de former les contingents suffisants. En conséquence, dans certaines villes, comme le prévoit la loi, ce sont les municipalités qui vont devoir pallier à ces défections.

Ça sera le cas notamment à Marseille, où, pour un total de 480 bureaux, qui nécessitent 960 assesseurs, la mairie a lancé par précaution un appel à volontariat auprès de ses agents pour 300 postes d’assesseurs, soit 30% environ. Des agents municipaux volontaires qui seront formés et rémunérés 160 euros pour la journée pour tenir ce rôle. Une dépense très critiquée par Yves Moraine, maire Les Républicains du 4e secteur de Marseille: "On se dispenserait volontiers de cette dépense, payée par le contribuable, c’est-à-dire sur nos impôts."

"On critique les partis politiques mais ils sont indispensables parce que ce sont eux qui font vivre la démocratie, poursuit-il. Nous, on travaille avec des militants qui se sacrifient pour tenir les bureaux de vote. Une démocratie sans militant, c'est une démocratie qui est morte". Le manque d'assesseurs se constate aussi dans le VIème arrondissement de Lyon. Sur les 34 bureaux de vote, seul 14 pourront fonctionner normalement, 10 seront en flux tendus et 10 autres resteront fermés.

M.R avec Lionel Dian