RMC

Propos polémiques de Mélenchon: la gauche (une nouvelle fois) confuse

Jean-Luc Mélenchon était déjà assez clivant à gauche et ne semble pas avoir contribué à la rassembler autour de propos quasi-complotistes.

Les propos polémiques de Jean-Luc Mélenchon prononcés dimanche sur le plateau de Questions politiques (France Inter/ France Info) ne passent pas vraiment à gauche. Dans une tirade il a assuré qu'un événement grave se déroulerait la semaine avant la présidentielle 2022

Si la France Insoumise fait toujours bloc derrière Jean-Luc Mélenchon, cette nouvelle polémique interpelle à gauche. Si aucun des grands élus LFI ne prend ses distances avec Jean-Luc Mélenchon, un certain malaise est néanmoins palpable.

"On peut assumer des polémiques que l'on créé mais à aucun moment nous n'avons voulu ça", explique t-on en interne.

"Dire que Jean Luc serait un complotiste, est une histoire de complotiste", tente même de se défendre un de ses proches.

"On n'a même pas besoin de condamner, il s'est condamné tout seul"

Une polémique qui aura de lourdes conséquences affirment de nombreuses voix à gauche. "On a un peu pitié pour eux" ; "On n'a même pas besoin de condamner, il s'est condamné tout seul" ; "Cet événement doit servir d'alerte, Jean-Luc Mélenchon est une impasse", entendait-on hier soir chez les socialistes et les communistes.

Une nouvelle faute du leader de la France Insoumise qui serait la preuve pour beaucoup de son incapacité à réunir la gauche et à diriger le pays.

>>> A LIRE AUSSI - Jean-Luc Mélenchon porte plainte et dénonce un "appel au meurtre" après la publication d'une vidéo simulant le meurtre d'un électeur LFI

Jérémy Trottin (avec J.A.)