RMC

Des centaines de plages vont rouvrir ce week-end, mais avec de nouvelles règles

Les surfeurs, les promeneurs, les baigneurs et les pêcheurs vont retrouver les vagues à travers la France. Voici ce qu'il faut savoir avant d'aller fouler le sable.

Les surfeurs, les promeneurs, les baigneurs et les pêcheurs vont retrouver l’océan au Pays Basque. Mais attention: "On ne pourra pas rester couché sur le sable", à Anglet, Biarritz, Saint-Jean-de-Luz ou Hendaye. Autrement dit: il faudra bouger. C’est le fameux principe de la plage "dynamique".

Mêmes conditions en Gironde: les plages ouvriront dès 6 heures du matin, y compris dans le bassin d'Arcachon. Pourquoi 6 heures du matin? Parce que les vagues sont meilleures pour les surfeurs. Par contre, il faudra attendre, sans doute une semaine encore, pour escalader la Dune du Pilat.

Les plaisanciers aussi pourront ressortir les bateaux. Ce sera le cas par exemple dans le Nord, là aussi les plages rouvrent, mais par petit groupe avec un sens de circulation sur la digue de Dunkerque.

Des réouvertures sont aussi prévues en Vendée ou dans le Finistère. Des décisions doivent être prises rapidement en Charente-Maritime et dans les Landes. Au bord de la méditerranée c’est plus compliqué: en dehors de la Côte d’Azur, il n’y a toujours pas de feu vert. En Corse: le maire d’Ajaccio est même réticent à revoir des promeneurs et des baigneurs sur ses plages, trop difficiles à surveiller.

Quentin Vinet (avec C.P.)