RMC

Et si vous deveniez spationaute? L'Agence spatiale européenne lance sa campagne de recrutement

L'Agence spatiale européenne a annoncé le lancement d'une campagne de recrutement, une première depuis 2007. À la clé, un ticket pour l'espace mais aussi un voyage vers la lune. Mais pour avoir le droit de faire ce voyage, il faudra répondre à quelques critères quand même.

Développeur en intelligence artificiel dans la vie, Pierre, 26 ans est un passionnée d'astronomie à ses heures perdues: "J’ai un télescope chez moi qui me permet de regarder les étoiles de temps en temps, et je fais un peu d'astrophotographie notamment Saturne et Jupiter".

Alors quand l'Agence spatiale européenne a annoncé le lancement d'une campagne de recrutement, Pierre s’est dit 'pourquoi pas': "Je n'ai jamais eu le courage d'y aller, c'est vrai qu’on se dit qu’un spationaute sur 66 millions de Français on a peu de chance mais c’est toujours une porte d’entrée".

>> A LIRE AUSSI - Comment SpaceX veut envoyer ses premiers touristes dans l'espace avant la fin 2021

Car l’ESA, son acronyme de son nom en anglais European Space Agency, recrute de nouveau des spationautes. Une première depuis 2007 et sa dernière campagne de recrutement. Elle vise un "changement générationnel" dans ce recrutement, mais aimerait aussi diversifier ses profils notamment en encourageant les femmes à postuler alors qu’elles étaient seulement 16% lors de la dernière campagne.

L'occasion de s'envoler vers la lune

Mais pour succéder à Thomas Pesquet il faudra passer les phases de sélection, et répondre à certains critères, qui ont d’ailleurs beaucoup évolué explique Michael Leblanc membre de l'Association française d'astronomie: "Il n’y a plus besoin aujourd’hui d’être un militaire de haut rang et d’avoir piloté des avions de chasse toute sa vie. Aujourd’hui l’ESA recherche des profils de chercheurs et d’ingénieurs, de grand sportif avec un mental d’acier".

Entre 4 et 6 candidats seront retenus sur les 22 états qui composent l'agence spatiale. Cette prochaine génération de spationautes s’envolera vers la station spatiale internationale, mais aussi vers la Lune (3 places réservées dans la station spatiale lunaire américaine Gateway). Un long processus de sélection attend avant les volontaires, il commencera le 31 mars et ira jusqu'au mois d'octobre de l'année prochaine 2022.

>> A LIRE AUSSI - "7 minutes de terreur": atterrissage périlleux en vue pour la Nasa sur Mars

Alexandra Sirgant (avec Guillaume Dussourt)