RMC

Evacuation des fûts toxiques de l'usine Lubrizol: comment vont se dérouler les opérations?

Près d'un mois après l'incendie de l'usine Lubrizol de Rouen, l'opération d'évacuation de 1.300 fûts endommagés commence ce mercredi.

L'opération va durer deux mois. Elle sera menée qu'en journée, du lundi au vendredi. L'évacuation de fûts d'antioxydants de l'usine Lubrizol incendiée le 26 septembre dernier devrait régler les problèmes d'odeurs qui ont plané sur la ville.

Une bâche parfaitement étanche va être tendue sur l'intégralité de la zone où se situent les fûts endommagés. 1.000m carrés de confinement afin d'empêcher tout rejet de produits toxiques durant l'opération. Puis, un par un, ces 1.389 fûts pesant 200 kilos chacun, vont être manipulés par un robot. Car il est impossible de faire intervenir des hommes en raison de leur poids et de leur dangerosité. La mission de ce robot sera de sécuriser ces fûts endommagés sur place avant de les évacuer du site.

Chaque fût sera ouvert

Par exemple, chaque fût sera ouvert, si un résidu de produit toxique est détecté le fût sera immédiatement siphonné dans une benne, son contenu neutralisé. Brumisateurs et extracteurs devront aussi empêcher la diffusion de mauvaises odeurs. Une opération qui s'annonce longue puisque chaque baril métallique sera traité au cas par cas par un seul et même robot.

Jean-Baptiste Bourgeon (avec P.B.)