RMC

Incendie en plein milieu des eaux du Golfe du Mexique: que s'est-il passé?

Les autorités assurent que tout va bien mais le gazoduc sous-marin est exploité par une compagnie déjà pointé du doigt pour des accidents industriels d’ampleur.

Ça s’est passé vers 5 heures du matin dans la baie de Campeche au large du Yucatan au Mexique, à moins d’un mètre sous la surface. Du gaz est sorti d’un conduit abîmé, un orage aurait éclaté et l’océan s’est littéralement enflammé. Des images impressionnantes relayées massivement sur les réseaux sociaux qui ont baptisé l’incendie "œil de feu" pour sa forme circulaire et très localisée sur la mer.

Plusieurs bateaux ont été envoyés sur place et ont mis plus de 5 heures pour éteindre l’incendie en déversant de l’azote, un gaz non-polluant qui réduit l’oxygène présent dans l’atmosphère et qui a permis d’étouffer les flammes.

A priori, les dégâts sont limités

Le directeur de l’autorité mexicaine de réglementation de la sécurité pétrolière affirme que les dégâts sont limités. Il dit qu’il n’y a pas eu de victimes ni de déversement, sans expliquer ce qui brûlait exactement sur l’eau. Difficile donc de savoir quels sont les dommages réels de cet incendie. Ces images montrent en tout cas au monde entier que le forage en mer est dangereux: ça, c’est ce que dit sur Twitter la Directrice du programme des Océans qui travaille pour une ONG américaine.

Un gazoduc exploité par une entreprise au lourd passé

D’autant que ce gazoduc sous-marin est exploité par une compagnie déjà pointée du doigt pour des accidents industriels d’ampleur. Son nom: Pemex, une société publique mexicaine classée en 2019 comme l’une des 20 entreprises les plus polluantes au monde en terme d’émission carbone. 

Selon le centre d’étude Business et Human Rights, ce serait la plus polluante d’Amérique latine. Il y a deux ans, une fuite sur l’un de ses oléoducs avait provoqué une explosion et tué 100 personnes. Pemex s’était rendue compte de la fuite mais n’avait pas réagi tout de suite. Par ailleurs l’an dernier, l’ex-dirigeant de la compagnie s’est retrouvé inculpé dans une vaste affaire de corruption.

Pemex est aussi jugée responsable de l’une des plus grandes catastrophes de l’histoire industrielle. En novembre 1984, plusieurs explosions ont lieu dans une installation de stockage de l’entreprise dans l’Etat de Mexico. L’accident avait faire entre 500 et 600 morts et environ 2.000 blessés.

>> A LIRE AUSSI - Soupçons de prise illégale d'intérêts: pourquoi Eric Dupond-Moretti a rendez-vous le 16 juillet devant les juges pour une mise en examen?

Anne-Sophie Balbir