RMC

L’État doit-il moins taxer l’électricité pour que les prix baissent comme le réclame EDF? Ça fait débat sur RMC

Une facture d'électricité

Une facture d'électricité - Capture d'écran RMC Découverte

Les prix de l'électricité connaissent une hausse record. Ils doivent augmenter de 6% dès samedi et une autre hausse de 1% devrait intervenir en août.

Les tarifs de l’électricité enregistrent une forte hausse: + 6% à partir de samedi et peut-être 1% encore en plus en août. C'est l'une des augmentations les plus importantes jamais enregistrée en plus de 20 ans. Cela représente 85 euros de plus en moyenne pour un foyer qui débourserait 1400 euros par an pour se chauffer.

Comment expliquer cette hausse alors que la cour des comptes à récemment épinglé EDF pour sa politique générale trop généreuse et les tarifs préférentiels réservés aux agents EDF ? Ce ne sont pas les coûts de production qui sont en cause mais la hausse du cours mondial de l’énergie:

"Si il y a une hausse du tarif c'est principalement parce que sur les marchés de gros, les prix de l'électricité ont augmenté. Il n'y a pas de lien entre les coûts de production d'EDF et cette hausse des tarifs réglementés", explique Xavier Pinno, co-fondateur du comparateur de prix Selectra.

"L’Etat s’en met plein les poches"

Le PDG d’EDF se défend. Le prix augmente mais moins qu’ailleurs en Europe et Jean-Bernard Levy pointe du doigt la responsabilité de l’Etat: "Il faudrait peut-être réfléchir à moins taxer l’électricité puisqu’elle n’émet pas de CO2". Un avis partagé par Xavier Bertrand, le président de la région Hauts de France qui estime que "l’Etat s’en met plein les poches". 

Au total, les taxes représentent plus de 30 % du prix de l’électricité. Plusieurs pays européens comme l’Espagne ou l’Italie ont choisi de baisser leur fiscalité pour réduire la facture.

Sophie Attali, experte en politique d'économie d'énergie va plus loin. Elle demande à l’Etat d’accompagner la transition énergétique: "Cette augmentation est assez justifiée parce que l'électricité coûte en fait très cher à produire. En France on n'a pas eu les prix ajustés comme il aurait fallu comme c'est le cas dans les autres pays européens. Mais en même temps on ne peut pas se contenter de juste augmenter le prix de l'électricité".

Des opérations d'achat groupé

"L'Etat devrait accompagner les gens dans la transition énergétique en isolant les logements, en instaurant des tarifs progressifs pour donner un bon signal aux personnes qui consomment trop. Il faut les accompagner pour qu'ils puissent réduire leur consommation et ainsi faire baisser leurs factures, pas juste à cause des prix mais grâce à la baisse de leur consommation", ajoute-t-elle.

Pour réduire la facture, vous pouvez réduire votre consommation ou participer l’opération d’achat groupé, organisée par l’UFC que Choisir, qui se chargera de négocier ensuite de meilleurs prix avec les fournisseurs.

Caroline Philippe (avec G.D.)