RMC

"Je n'avais plus pied dans mon jardin!": la grosse frayeur de ce retraité durant les inondations du Gard

L'épisode Cévenol qui a touché le Gard mardi a marqué les esprits et causé des dégâts physiques et mentaux. Paul raconte sa mésaventure sur RMC.

Le Gard touché par des orages très violents ces derniers jours. Mercredi malgré l’alerte, le département a été épargné par les grosses pluies. Il y a simplement eu quelques averses dans la journée. 

Un soulagement pour la population après les inondations éclair de mardi. L’état de catastrophe naturelle sera déclaré a promis le ministre de l’Intérieur.

Mercredi, les habitants ont commencé à nettoyer leur maison. Certains ont tout perdu, comme Paul, qui a tenté de sauver en vain tout ce qu'il avait, avec en prime une grosse frayeur. 

"Je n'avais plus pied!"

"L'eau est rentrée par dessous, je me suis dit que c'était pas la peine, que je ne pouvais pas colmater partout. Donc j'ai attendu, attendu, et je me suis dit, merde, il faudrait peut-être que je sorte", raconte-t-il la voix encore tremblante.
Et j'ai sauté par la fenêtre de ma chambre en croyant avoir pied dans le jardin, mais je n'avais pas pied ! Et j'ai attendu que ça passe. J'ai vu un hélico passer au dessus, je lui ai fait signe d'aller en face parce qu'il y avait des gens qui criaient."

Paul, qui habite à Aigues-Vives, prend les choses avec philosophie malgré cette frayeur, mais à tout perdu en termes de meubles, électro-ménager, canapés et literie…

Nicolas Ropert (avec J.A.)