RMC

Sécheresse en France: des sols extrêmement secs et des champs qui manquent d'eau

Dans la plupart des départements, il n'a pas assez plu et la conséquence ce sont des sols extrêmement secs des champs également qui manquent d'eau.

La sécheresse qui s’entend en France. 72 départements sont concernés par des mesures de restrictions d’eau. Dans le Tarn et Garonne, dans le petit village de Verlhac-Tescou l’utilisation de l’eau sur la commune est soumise à une restriction totale.

Michel Régambert, maire depuis 37 ans, constate impuissant que la dizaine d’arbres de ses nouveaux espaces verts sont en train de dépérir depuis l’interdiction totale d’utiliser l’eau sur sa commune. 

“Voilà un arbre qui a été planté au mois de décembre. Et nous avons les feuilles qui sont déjà complètement sèches. C’est triste, ça fait mal au coeur. Alors évidemment, il y a les arrêtés, on les respecte, mais c’est dommage qu’on ne puisse pas trouver des solutions pour faire face à ce problème”, explique-t-il.

Des restrictions incomprises

Et le problème, vient du Tescou, petit court d’eau en contrebas du village. Son débit est insuffisant pour subvenir aux besoins en eau de la commune. Jérémy Coste est agriculteur, il n’a pas pu arroser ses champs depuis la fin mai.

“Au niveau des fermes du secteur, je ne sais vraiment pas comment ça va tourner parce que c’est une grosse catastrophe. Les prix ne vont pas et les rendements sont bas”, indique-t-il. 

Les habitants eux, sont aussi impactés. Ils ont interdiction d’arroser leurs jardins de 8h à 20h, de remplir leur piscine ou de laver leur voiture. Des restrictions pas toujours comprises. "J’ai vu qu’une personne arrosait, je suis donc allé lui indiquer qu’il avait un arrêté. Ils ne comprennent pas parce qu’il a beaucoup plus cet hiver donc il doit, il avoir de l’eau”, confie le maire.

Et les contrevenants aux restrictions d’eau s’exposent à une amende de 1500 euros.

Estelle Henry avec Guillaume Descours